top of page

Lettre ouverte concernant la fermeture de la boutique

Ixelles, le 29/12/2023,


Chers ami.e.s,


Après 7 belles années passées en votre compagnie dans ma petite boutique de la rue de l'Aqueduc, c'est avec un peu de peine et de nostalgie que je vous annonce avoir pris la décision, difficile mais nécessaire, de baisser le rideau définitivement à la fin du mois de mars 2024.


L'aventure Urban Gardener a été très mouvementée depuis son lancement en janvier 2017.  Les nombreuses crises que nous avons traversé au cours des 7 dernières années ont laissé des traces, notamment beaucoup de fatigue et une certaine amertume dû à un sentiment d’abandon de la part de nos élus.


Bruxelles n’est pas une île.


Le contexte décisionnel politique en Région bruxelloise des ces 3 dernières années a beaucoup pesé dans ma décision de mettre un terme à mon commerce physique.


Beaucoup de décrets publiés ces dernières années, notamment en matière de mobilité dans la région, ont impacté très négativement toute une frange de l'économie bruxelloise.

Les petits commerces qui sont largement dépendants d'une zone de chalandise s'étendant au-delà des frontières régionales ont été laissés pour compte par les plans de mobilité mis en place ces 3 dernières années au sein des 19 Communes de l’agglomération.


Par l’instauration archaïque d’une floppée de restrictions aux déplacements, par l’augmentation considérable des frais de stationnement, par la suppression des zones de stationnement bleues, par l'allongement des horaires des horodateurs, par l’absence d’infrastructures permettant de sécuriser le stationnement des vélos dans les quartiers commerçants, beaucoup de clients qui venaient soit de l'extérieur de Bruxelles, soit de Bruxelles intra-muros, ont été découragés d'encore s’y déplacer. Ils ont délaissé certains quartiers autrefois beaucoup plus animés et se sont détournés du shopping dans la Capitale au profit des centres commerciaux en bordure de celle-ci, plus facilement accessibles.


La mise en place sans réflexion préalable de ces nouvelles règles de déplacements et la non-planification en amont du basculement d’un mode de transport à un autre a eu comme effet d’effrayer beaucoup de personnes.


La plupart des commerces bruxellois indépendants ont toujours dépendu de la circulation de transit pour se faire connaître en dehors des frontières régionales. Vouloir interdire à tout prix le trafic de transit revient à priver les commerces indépendants d’une clientèle plus aisée établie en banlieue et nécessaire à pérenniser l’implantation commerciale en région bruxelloise de ces petites activités innovantes, pourvoyeuses d’emplois et de dynamisme économique.


Concurrence déloyale


Conjointement aux règles de mobilité archaïques mises en place au niveau régional et dans un contexte économique malmené par l'inflation, les magasins de plantes ont été confrontés ces deux dernières années à la forte concurrence déloyale des bourses aux plantes type 'Plantes pour tous' qui  se sont multipliées jusqu'à être organisées plusieurs fois par mois. Ces dernières ont inondé le marché de plantes (soi-disant) bon marché jusqu'à la saturation.  


Ces acteurs privés - qui ne doivent s'affanchir d'aucunes des obligations fiscles, sociales, administratives ou encore locatives propres aux commerçants spécialisés - engrengent d'importants bénéfices en profitant d'une faille dans le système belge pour concurrencer de front les commerces spécialisés, déjà confrontés à une baisse de leur fréquentation en raison de la crise inflationniste.


Rien n'a été entrepris par les autorités pour empêcher cette prolifération de bourses aux plantes toutes aussi douteuses les unes que les autres.  Ils ont laissé faire jusqu'au point de non-retour pour beaucoup de petits commerces entièrement dépourvus face à cette concurrence déloyale débridée.


Dommages collatéraux.


Ne voyant aucune volonté politique de protéger les petits acteurs économiques spécialisés, pourtant très importants pour la santé financière et le dynamisme de Bruxelles, étant moi-même confronté à une perte de clientèle à forte valeur ajoutée de près de 40% en un an, je me suis résolu à devoir fermer boutique, comme beaucoup d'autres entreprises l'ont déjà fait au cours des derniers trimestres écoulés (selon les derniers chiffres publiés par Statbel au moment de vous écrire ces lignes, près de 2.000 entreprises ont soit fermé leurs succursale bruxelloise, soit ont quitté la Région depuis la mise en place du plan 'Good Move').


Le « malheur » des uns fait le bonheur des autres.


La fermeture de ma boutique est malgré tout une très bonne nouvelle pour vous !


Dès mi-janvier 2024, je commencerai la mise en liquidation totale du stock, du mobilier, des accessoires de décoration de la boutique et du matériel de vente !


ABSOLUMENT TOUT DOIT PARTIR D'ICI AU 31/03/2024 !!!


Vous bénéficierez dès janvier de remises allant de -20% à -70% sur tous les articles en stock et des prix exceptionnels sur tout le matériel de vente, de décoration et sur le mobilier du magasin !


Malheureusement, dès janvier, je mets également un terme à mes premiers amours que sont la confection de terrariums végétaux, activité que j'exerce déjà depuis près de 20 ans, d'abord en dilettante, ensuite professionnellement.

Fini également à partir de janvier 2024 le service très apprécié de rénovation de vieux terrariums.


Et après la fermeture ?...

Après la fermeture de la boutique, je continuerai pour ma part, via mon entreprise de décoration végétale Urban Gardener SRL, à réaliser des compositions en plantes stabilisées sur mesure pour les particuliers et les entreprises.  Je m'orienterai également sur le coaching et les conseils en végétalisation pour les entreprises et les particuliers qui souhaitent disposer d'un cadre de travail plus verdoyant ou améliorer la gestion de leurs plantes et espaces verts d'intérieur.


Le site web urbangardener.be restera quant à lui actif sous la dénomination Urban Gardener, en principe, jusqu'à fin juin 2024.


Ensuite ?...  Probablement que vous me retrouverez en ligne sous une autre appellation commerciale 😊  Mais ça, j'ai encore du temps pour vous en parler plus longuement ultérieurement 😉


Je vous souhaite à toutes et à tous le meilleur pour l’avenir. Croyez en vos rêves, réalisez ceux qui le peuvent et ne regrettez jamais d’au-moins avoir essayé de leurs donner vie ! 🍀🌿

Lettre ouverte concernant la fermeture de la boutique
bottom of page