top of page
logo_UG_new2022_WHTBACK.png

Les compositions végétales d'Urban Gardener réunissent différents éléments végétaux et minéraux testés et éprouvés sur la durée.

L’équilibre vital présent au sein de nos mini-écosystèmes est destiné à offrir aux végétaux qui s’y trouvent les conditions d’un épanouissement optimal, sans entretien fréquent de votre part.

L’intention est de vous proposer un objet abritant un extrait de nature qui se développera comme une forêt, une plaine ou une étendue aride, en voyant les feuilles de ses végétaux pousser, d’autres tomber, la mousse se répandre, les racines s’étendre, les succulentes fleurir…

Consignes
  • Apports d'engrais...
    Apports d’engrais ​​ Les apports d’engrais pourront être effectués une à deux fois par an après la deuxième année. Évitez les engrais qui laissent des dépôts cristallins peux esthétiques et préférez-leur des engrais BIO liquides sans résidus. Vous pouvez utiliser les engrais BIO adaptés aux terrariums et plantes d’intérieur que vous trouverez dans notre atelier Urban Gardener ou ceux que vous trouvez dans le commerce. Respectez scrupuleusement les doses indiquées pour ne pas brûler les racines de vos plantes.
  • La couleur du feuillage change...
    Le feuillage ​​ S’il jaunit, c’est peut-être la conséquence d’une présence trop importante ou à l’inverse, trop faible, d’eau dans votre composition. Un jaunissement peut aussi être dû à un arrosage au moyen d’une eau trop calcaire. Il est préférable d’arroser votre composition avec de l’eau douce, peu calcaire, telle l’eau de pluie, l'eau d'aquarium, l’eau de source ou l’eau filtrée. Nous recommandons l’utilisation d’eau en bouteille pauvre en Calcium (Ca+). ​ Pour les terrariums pourvus d'un caféier arabica, si vous remarquez qu'une feuille a noirci, il faut la retirer du terrarium au plus vite en la coupant à l'intersection avec la tige, de façon bien nette. ​ Enfin, un jaunissement peut simplement aussi être dû au changement de saison. Pas de panique, consultez la rubrique dédiée dans les FAQ's.
  • Quand vais-je devoir rempoter mon terrarium ?...
    Rempotage ​​ Un changement de substrat permet à vos plantes de développer de nouveaux réseaux racinaires et de renouveler les apports nutritifs. Les terrariums tropicaux et tempérés ont l’avantage de fonctionner en écosystèmes clos. Les échanges gazeux, le cycle de l’eau et les apports en éléments nutritifs s’organisent de façon autonome. Ces derniers auront moins besoin d’être rempotés si les apports en engrais sont correctement effectués. Néanmoins, si après 2 ou 3 ans vos plantes commencent à flétrir et que l’aspect général de votre terrarium se dégrade, il faudra envisager de le démonter et de remplacer le substrat. De même en ce qui concerne les terrariums de type désertiques. Les bonsaïs sous cloches auront besoin d’un changement de substrat tous les 2 ans – 2 ans ½. ​ Pour procéder à cette opération, contactez-nous pour prendre un rendez-vous. Pour un petit montant forfaitaire, nous redonnerons une seconde jeunesse à votre mini-monde végétal ! Quoiqu’il en soit, en cas de problème, si le contenant n’est pas cassé, ne jetez pas votre terrarium, il se recycle à vie !
  • Si vous constatez l'apparition de moisissures...
    Lors des premières semaines après la pose de votre composition végétale chez vous, vous pouvez constater un développement de champignons sur les mousses, les branches, les feuilles ou les graviers. Ils prendront généralement l’aspect d’une moisissure cotonneuse blanche ou grise qui apparaît lorsque les différents éléments vivants de votre terrarium ne sont pas encore acclimatés. Retirer les moisissures apparaissant sur les feuilles des plantes avec un pinceau propre pour empêcher leurs développement et attendez que l'équilibre biologique se fasse. Si vous apercevez une légère pellicule de moisissure cotonneuse sur le gravier ou le granulat (petits graviers noirs ou bruns foncés qui garnissent le sol de votre terrarium), c'est entièrement sans risque pour vos plantes. Celle-ci disparaîtra d'elle-même quelques temps après avoir placé la composition à l'endroit le plus lumineux de la pièce, mais à l'abri des rayons directs du soleil. Si une moisissure venait à se propager sur l’ensemble ou une grande partie d’une feuille, coupez-la à sa base, cela évitera sa propagation. ​ La lumière est un frein naturel au développement des moisissures. Veillez à respecter les recommandations d’entretien fournies avec votre composition pour diminuer l’éventualité de leur apparition. Nous vous conseillons également d’ouvrir le couvercle 6 à 9 heures, le temps d'aérer la composition et de stopper la propagation de la moisissure. ​ Attention, ne placez pas votre composition près d’une source de chaleur. Cela pourrait faire monter la température à des niveaux trop élevés pour la plante et entraînerait aussi le développement de moisissures ainsi qu’une chute de feuilles.
  • Le verre est souvent recouvert de condensation...
    La condensation est essentielle à l’équilibre de la composition. En retombant dans la terre, l’eau est à nouveau absorbée par les racines. Le cycle de l’eau est alors complet. La condensation se concentre sur la face la plus froide du jardin de verre. Tournez celui-ci fréquemment d'un quart de tour afin que l’arrosage soit homogène. Si la condensation vous gêne esthétiquement, ouvrez le bocal le temps de passer une main le long de la paroi de verre intérieure pour la faire ruisseler plus vite. Il ne faut pas ouvrir le couvercle dès que de la condensation apparaît, sinon l’autosuffisance de votre composition s'interrompra. Si une buée épaisse envahit le contenant et vous empêche de voir les plantes, c’est la conséquence d’une trop grande chaleur ou d’un coup de soleil, c’est là que nous vous conseillons d’ouvrir le couvercle pendant 2 ou 3h, le temps que la température retombe et que le trop-plein d’humidité s’évapore. C'est également le signe que votre composition doit être placée hors des rayons directs du soleil.
  • Des taches noires apparaissent sur les feuilles...
    Les taches noires sur le feuillage sont occasionnées par un champignon. S'il est retiré à temps, il ne représente aucun risque pour la santé de votre terrarium. Les feuilles présentant des taches noircies doivent être retirées à la main pour éviter toute propagation supplémentaire. Pensez ensuite à retirer le couvercle de votre composition pendant 6 heures afin de laisser le temps à votre plante de cicatriser. ​ Cependant, des taches noires peuvent aussi apparaître lorsque vous placez votre composition au soleil direct, ce qui est totalement proscrit. En effet, le soleil en traversant le verre de votre terrarium créera un effet loupe qui brûlera le feuillage de la plante, entraînant l’apparition de taches brunes ou noires.
  • Le feuillage de votre arbre jaunit...
    Un jaunissement des feuilles peut être la conséquence d’une présence trop grande ou à l’inverse trop faible d’humidité au sein de votre composition. Si le substrat au pied de l’arbre principal est boueux ou détrempé, que les mousses sont d’un vert foncé, pouvant être essorées comme une éponge, c’est que l’arrosage a été trop fréquent. Dans ce cas le couvercle doit être laissé ouvert le temps nécessaire pour que le trop-plein d’humidité s’évapore et que le substrat en surface soit humide et non imbibé d’eau. Si au contraire le substrat paraît sec au toucher c’est que le terrarium à probablement été ouvert trop souvent ou/et qu’il est temps de l’arroser (en petite quantité ; Utilisez la pipette d'arrosage pour ajouter la quantité d'eau recommandée sur la carte d'entretien fournie lors de l’achat de votre composition - Généralement 1/2 verre d'eau ou 12,5 cl par an pour les compos jusqu'à 35 cm de haut avec bouchon en liège / 25 cl par an pour les grandes compositions de +36 cm avec bouchon en liège). /!\ Une pipette a une contenance de 3 ml, ce qui n'est pas assez pour redémarrer le cycle naturel de l'eau de votre terrarium ! --> La pipette n'est qu'un accessoire qui vous est fourni pour vous permettre de vider la quantité d'eau recommandée aux pieds des plantes ! Le jaunissement des feuilles peut aussi être induit par un arrosage avec de l’eau trop calcaire. Il est important que l’arrosage soit effectué avec de l’eau filtrée, ou de pluie et non celle de votre robinet. Nous recommandons fortement l'utilisation d'eau en bouteille ou filtrée pour arroser votre composition.
  • Un champignon a poussé dans mon terrarium
    C'est tout à fait possible et c'est sans risques pour les plantes de votre terrarium, toutefois, nous recommandons de l'ôter prudemment de votre composition dès son apparition pour éviter une propagation incontrôlée de mycélium à l'intérieur de votre terrarium. Si malheureusement, après quelques années, votre terrarium a été colonisé entièrement par le mycélium (voile blanc qui recouvre la quasi-intégralité des mousses et des plantes), nous vous recommandons de nous rapporter votre terrarium en réparation afin de le refaire entièrement. Nous récupérons toujours, si c'est possible, les plantes encore en vie pour confetionner votre nouveau terrarium.
  • Des feuilles pourtant vertes tombent...
    C'est un phénomène naturel occasionné par le vieillissement de la feuille ou la nécessité qu’elles soient remplacées par de jeunes pouces suite à un stress, comme dans la nature. Si dans les premières semaines après l’achat de la composition le phénomène se produit fréquemment, c’est parce que la ou les plantes se renforce(nt) en développant son/leur réseau(x) racinaire(s) et s’habitue(nt) à sa/leur nouvelle hygrométrie (humidité de l’air à l’intérieur du bocal). Dans les premiers mois suivant l'acquisition du terrarium, retirez les feuilles mortes quand vous les apercevez. Cela évitera que des moisissures qui dévorent les feuilles mortes ne s'attaquent à vos plantes. ​ Après 5 à 6 mois, lorsque la composition est entièrement stabilisée et que le réseau racinaire est bien implanté, il n'est plus nécessaire d'ôter toutes les feuilles mortes de votre terrarium, tant que cela ne vous gêne pas esthétiquement. La décomposition du feuillage apportera une couche d'humus qui viendra enrichir la terre du terrarium en nutriments, eux-mêmes réutilisés ensuite par les plantes et les mousses.
  • Les bordures des feuilles sont sèches ou s'enroulent sur elles-mêmes...
    Le feuillage d’une plante a tendance à sécher sur ses extrémités ou son pourtour lorsque la chaleur est trop forte ou l’humidité intérieure trop faible.
  • Le tronc de votre plante principale ramolit...
    Généralement, ce phénomène s’accompagne d’une perte de plusieurs feuilles et le tronc est mou au toucher. Il est alors victime soit d’un arrosage excessif qui a entraîné le pourrissement des racines et du tronc ; soit d’un ver xylophage (se nourrissant du bois). Malheureusement, dans ce cas précis il faudra remplacer la plante. N’hésitez pas à nous contacter par e-mail ou par téléphone, afin de convenir d’un rendez-vous pour une réparation.
  • Vous apercevez un/des insecte(s) dans votre terrarium...
    Tous les insectes ne sont pas nuisibles au développement de votre terrarium. Un écosytème est un milieu complexe où chaque élément vivant à un rôle à jouer. La présence d'insectes non parasitaires est généralement synonyme d'un milieu ambiant favorable à la vie. Votre terrarium a été pensé dans cet objectif et dans l'éventualité de l'apparition de l'un ou l'autre insecte au cours de son existence. Si vous apercevez des lombrics dans le substrat, un cloporte, une petite arraignée, des milles-pattes, des petits escargots ou des moucherons, vous pouvez les laisser cohabiter avec vos plantes (sauf si cela vous dérange, auquel cas vous pouvez les retirer). S’il s’agit de limaces ou de gros escargots, retirez-les pour éviter qu’ils ne se nourrissent de vos plantes. Comme la plupart des autres insectes, ils ont sans doute été intégrés à votre composition lors de sa création, à l’état de larves ou d’œufs nichés dans la mousse. Si de nombreux moucherons ont éclos dans votre terrarium et qu'ils vous gênent, vous pouvez les chasser efficacement de façon écologique en plaçant à côté du terrarium une coupelle remplie d'un mélange à 60% de vinaigre de vin blanc et à 40% d'eau. Ouvrez le couvercle du terrarium ou déclochez-le. Les moucherons raffolent du vinaigre de vin blanc mais sont de très mauvais nageurs donc ils finiront par se noyer dans la coupelle. Un moyen moins fatal de les éloigner est de disposer dans la coupelle un mélange d'huiles essentielles d'eucalyptus et d'eau. Les moucherons seront tellement incommodés par l'odeur qu'ils déménageront. Notez également que la présence d'une petite arraignée dans la composition va aider à contrôler la prolifération de moucherons. Insectes parasites nuisibles à éliminer rapidement : ​ En cas d'apparition d'une ou plusieurs cochenilles farineuses, qui se matérialisent par de petites taches blanches cotonneuses sur ou sous les feuilles, il faudra traiter rapidement votre composition en nettoyant chaque feuille infestée avec un coton-tige imbibé d'eau savonneuse (ex : savon noir) ou d'alcool de pharmacie à 70° Vol. En dernier recours, si le nettoyage n'a pas suffit, vaporisez les plantes avec un insecticide systémique écologique à base de pyrèthre. Ne pas confondre les cochenilles farineuses avec les moisissures cotonneuses qui eux sont des champignons non nocifs pour les plantes si éliminés à temps. Suivez pour ce faire les instructions dans la rubrique dédiée. Les autres parasites potentiels peuvent être des araignées rouges ou des pucerons. Il faudra les traiter comme les cochenilles.
  • Les plantes poussent vite...
    Certaines plantes, comme les asparagus plumosus, certaines fougères ou certains crotons, peuvent avoir une croissance plus rapide dans un environnement optimal tel celui d'un terrarium, surtout dans la première année de création de la composition car la plante n'a pas encore conscience de son environnement et de la place dont elle dispose pour s'épanouir. N'hésitez pas à procéder à une taille de vos plantes lorsque l'aspect esthétique ne vous convient plus. Pour procéder à la taille d'une plante vivace (Mini-écosystèmes Tropicaux et Tempérés), coupez toujours la branche à couper à l'intersection avec la tige principale ou le tronc. Ne laissez jamais de bouts de tiges sans feuilles dans votre terrarium car, très vite, ils vont être vecteurs de moisissures, champignons et autres parasites indésirables. ​ Les bonsaïs et les ficus ginseng peuvent être taillés lorsque la branche que vous souhaitez couper comporte +/- 5 à 6 feuilles et touche le couvercle. La coupe doit être nette et sans bavures. Munissez-vous d'une lame de rasoir que vous aurez désinfectée au préalable. Info allergies : si votre composition comporte un ficus, enfilez des gants : - la sève (latex) du ficus est urticante pour les personnes allergiques au latex. En cas de nécessité, vous pouvez déposer votre composition à l'atelier. Pour un montant forfaitaire, nous rendrons à votre mini-écosystème son aspect original.
  • Certaines parties de la mousse boule s'éclaircissent...
    Certaines mousses, comme les plantes, sont sujettes au vieillissement de leur feuillage et une partie de leur couleur verte peut parfois s'éclaircir. La plupart des variétés de mousses boules ont comme particularité de pousser sur des parties de mousses mortes. L'éclaircissement fait donc partie du cycle de vive et de développement naturel de cette espèce végétale lacustre. Il n'y a aucune inquiétude à avoir tant que le phénomène reste localisé à certaines parties de la boule de mousse. Quelques semaines plus tard, lorsque toutes les conditions de luminosité, d'humidité et de PH du substrat seront réunies, la tache plus claire va reverdir et la boule de mousse va s'étoffer d'une nouvelle couche. Ce phénomène aura d'avantage tendance à apparaître de la fin de l'automne jusqu'au début du printemps. ​ Attention toutefois à ne pas confondre éclaircissement avec jaunissement ! Le jaunissement indique que la mousse à séché par manque d'eau ou parce que vous l'avez exposée aux rayons directs du soleil, ce qui est proscrit ! Si la mousse a jauni et semble sèche au toucher, c'est qu'elle est morte. Dans ce cas, il n'y a plus rien à faire pour la sauver ; il faudra prévoir une réparation pour la remplacer.
  • En cas de fortes chaleurs...
    Aux alentours de 28 à 30°C dans la pièce, laissez le couvercle des mini-écosystèmes tropicaux ouverts, le temps que la température extérieure redescende. Refermez le soir et rouvrez le lendemain si nécessaire. Corriger les apports en eau s’il n’y a plus de condensation, même la nuit. Pour les écosystèmes arides (contenants ouverts tels les suspensions), augmentez la fréquence d’arrosage à ½ verre d’eau tous les 15 jours tant que les températures extérieures sont élevées. Réduisez ensuite à un 1/2 verre d'eau par mois ou par 2 mois jusqu'à l'automne. En automne et en hiver, 1/2 verre d'eau tous les 2 à 3 mois suffira amplement. ​
  • En cas de grand froid ou d'entreposage à un endroit froid ou trop frais...
    La quasi-totalité des mini-écosystèmes végétaux que nous vous proposons ne survivra pas en-dessous d'une température de 15°C. La température idéale de développement d'un terrarium se situe entre 18 et 22°C. Si la température baisse, ne rapprochez surtout pas votre terrarium trop près d'une source de chaleur au risque de le faire surchauffer. Ne placez pas non plus votre terrarium trop près d'une fenêtre car le froid dégagé par la proximité de la fenêtre risquerait de faire trop condenser votre composition et générerait l'apparition de champignons xylophages, de mildious ou de moisissures qui dévoreront vos plantes à très court terme. La distance idéale pour la pose de votre terrarium est à 50cm / 1m d'une fenêtre.
  • Évitez les courants d'air !...
    Ils sont néfastes au développement de tous les terrariums, tant tropicaux que tempérés et arides. Lorsque toutes les parois de votre mini-écosystème tropical ou tempéré sont couvertes de condensation, cela signifie que votre petit jardin est confronté à un air plus frais que l'air à l'intérieur de celui-ci qui tourbillonne autours de ses parois et les refroidit. Votre terrarium est donc certainement dans un courant d'air. Déplacez-le à un endroit moins sujet aux déplacements d'air. Dès que vous aurez trouvé la place optimale, quelques heures après le déplacement, seule la paroi la plus froide, généralement située à l'arrière ou sur un côté, sera couverte de condensation. N'oubliez pas que la condensation est indispensable pour permettre le déroulement du cycle naturel de l'eau dans la composition.

Voici un aperçu des sujets disponibles dans les F.A.Q's :

Urban_Gardener_brussels_section_FAQ.JPG

 

L'ACCÈS AUX CONSEILS ÉTENDUS ET FAQ's EST RÉSERVÉ À NOS CLIENTS EXISTANTS ET AUX MEMBRES AVEC ACCÈS PAYANT...

==> Créez votre compte via le bouton "Connexion" ci-dessous

Déjà inscrit(e) ?... Connectez-vous à la page "Membres" ici.

Vous bénéficiez d'un accès gratuit à nos F.A.Q's si :

  • Vous êtes client(e) et avez acheté ou reçu un terrarium Urban Gardener

==> Après la création du compte, suivez les instructions du mail d'activation

 

Si vous optez pour une connexion avec un compte Facebook ou Google, veillez à bien nous transmettre les informations demandées dans le mail d'activation sinon nous ne pourrons pas activer votre compte.

Vérifiez les autres dossiers de votre boîte mail (spams, autres courriers, etc.) si vous ne trouvez pas le mail d'activation dans votre boite de réception principale.

N.B. : conformément à notre charte interne des bonnes pratiques, nous vous garantissons que les données que vous introduisez sur la page de connexion à l'accès membre ne serviront qu'à vous identifier en tant que client et ne seront ni utilisées à des fins de marketing, ni revendue à des tiers (dans aucun cas).

Pas client(e) ?... Pour 5 €, obtenez un accès en consultation illimité d'1 mois en cliquant ici !

bottom of page